Rétablir notre indépendance

L’Union européenne n’est pas la seule structure qui limite la souveraineté de la France. Pour recouvrer la capacité d’agir de façon autonome, dans l’intérêt des citoyens Français, nous devons également nous affranchir des instances et traités supranationaux nuisibles, et repenser nos alliances. 

C’est pourquoi nous proposons de :

  • Rétablir une diplomatie indépendante, inter-nationaliste – c’est-à-dire fondée sur la coopération juste entre nations souveraines –, fidèle aux principes gaulliens.
  • Quitter immédiatement le commandement intégré de l’OTAN et organiser la sortie définitive de cette alliance qui a perdu son objet avec la fin de l’URSS.
  • Contracter des alliances militaires temporaires en fonction des intérêts et des valeurs de la France, et non des allégeances géopolitiques préétablies.
  • Maintenir un outil militaire puissant et indépendant, garant de notre liberté, par un investissement dans la défense nationale suffisant au regard de nos ambitions géopolitiques. Renforcer et moderniser nos armées. Créer des conditions d’autosuffisance en matière d’équipement militaire en réorganisant un pôle industriel national de la défense, capable d’assurer la souveraineté militaire française.
  • Dénoncer les traités de libre-échange contraires aux intérêts de la Nation tels que le CETA et une partie des accords de l’OMC.
  • Lutter contre les dérives de la « France-Afrique » en cessant de soutenir des régimes corrompus, incapables d’assurer le développement de leurs pays et poussant leurs peuples à l’exode. Le codéveloppement juste et équitable devra devenir la nouvelle norme de nos relations internationales. Préférer à l’assistanat humanitaire une réallocation des ressources vers des joint-ventures(prises de participation dans des sociétés à économie mixte menant des projets d’infrastructures).
  • Travailler pour ériger la francophonie – la communauté des pays ayant la langue française en partage – en acteur géopolitique. Promouvoir l’apprentissage et l’usage du français dans le monde. Maintenir l’exception culturelle française et soutenir l’exportation des produits culturels français. Défendre la souveraineté linguistique de la France et lutter contre l’impérialisme linguistique étasunien en refusant l’usage de l’anglais dans la communication officielle.
Print Friendly, PDF & Email