BiographieQui est Georges Kuzmanovic ?

Georges Kuzmanovic, 48 ans, analyste géopolitique, est marié et père de trois enfants. Récipiendaire du Titre de reconnaissance de la Nation et de la Croix du combattant, il sait ce que signifie servir notre pays, ce qu’il a fait en OPEX. Il ne vit pas de la politique, mais travaille comme cadre dans une grande entreprise française.

Issu de la société civile, ce n’est l’homme d’aucun intérêt privé. Il n’a pas la faiblesse de l’énarque qui ne voit la France que sous le prisme de dossiers désincarnés. Ancien ouvrier, salarié de la grande distribution, serveur, pendant ses études, il a ensuite été humanitaire, enseignant à l’université, militaire, cadre en entreprise.
Il comprend les Français dans leur diversité et dans les aspects concrets de leurs quotidiens. C’est sa force.

Georges Kuzmanovic est né le 16 mai 1973 à Belgrade, en Yougoslavie. Il vient d’une famille éduquée, mais modeste (père yougoslave professeur de sociologie, mère française issue d’une longue lignée de paysans lorrains, employée chez Renault).

À 21 ans, il part en mission humanitaire au Rwanda, après le génocide des Tutsis, pour travailler dans un camp pour enfants orphelins ou perdus, puis au Mali, où il construit des puits et des dispensaires. Il poursuit ensuite son engagement dans l’Hexagone, où il coadministre, pendant deux ans, un lieu d’hébergement pour sans-abris à Paris, au sein de l’ONG Autremonde dont il a été l’un des fondateurs, aux côtés de Charlotte Girard.

Après son Master en science sociale à ENS-EHESS, il débute une thèse de doctorat en socio-économie, sur le thème du « sabotage comme mode de protestation en entreprise ». Dans ce cadre, il étudie pendant un an au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) à Cambridge-USA, puis enseigne, entre 2002 et 2006, dans les universités Versailles Saint-Quentin et de Bordeaux III.

Lieutenant de réserve dans l’armée française, il participe, en 2006-2007, à une opération extérieure de six mois en Afghanistan, puis étudie au Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) et à l’École d’état-major tout en travaillant dans plusieurs pays étrangers. Il est également membre de la Société des explorateurs français (SEF).

Depuis 2013, il travaille dans l’une des grandes entreprises françaises du numérique qui font rayonner la France dans le monde.

En 2008, lorsque Jean-Luc Mélenchon quitte le Parti socialiste pour fonder le Parti de gauche (PG), Georges Kuzmanovic décide de le suivre. Elu secrétaire national chargé des questions internationales et de défense en 2015, il est porte-parole de Jean-Luc Mélenchon sur ces thématiques lors de la campagne présidentielle de 2017. La même année, il est candidat aux élections législatives, dans la troisième circonscription du Pas-de-Calais. En novembre 2018, des désaccords politiques de fond le conduisent à quitter la France Insoumise (FI).

Il fonde, en mars 2019, le mouvement République souveraine qui propose de « dépasser le clivage gauche-droite sous sa forme classique, en retrouvant la logique du Conseil national de la Résistance », et de s’opposer au « bloc ultralibéral, européiste et atlantiste ». Il en est le Président.

En septembre 2021, Georges Kuzmanovic annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2022, sur une ligne souverainiste et sociale. Il aime la France et son histoire. Il croît à son avenir et à sa grandeur, contre tous ceux qui veulent la saborder.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic
Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic