TRAVAIL16 - Augmenter le SMIC de 10 % tout de suite pour atteindre 1 500 € net en cinq ans

Impossible à réaliser dans les conditions actuelles de sujétion de la France par rapport à l'Union européenne (UE).

« Libérés du dumping social et salarial, nous imposerons immédiatement une majoration du SMIC de 10 %, avec l’objectif d’atteindre 1 500 euros nets à la fin du quinquennat – augmentation compensée par une aide publique conditionnée aux TPE-PME. »

Le SMIC sera immédiatement revalorisé de 10% afin de soulager les plus bas revenus face à l’augmentation du coût de la vie. Un travailleur à temps plein gagnera donc au minimum 1395 euros net par mois.

Durant le mandat, nous expérimenterons une extension de la sécurité sociale de la santé à la subsistance. Tout travailleur, du privé ou du public, se verra crédité mensuellement d’une somme chaque mois sur sa carte vitale avec pour objectif en fin de mandat une somme de 100 euros pour atteindre 1500 euros net de salaire. Ces crédits citoyens ne pourront être dépensés que chez les entreprises agréées sur des critères sociaux, environnementaux et patriotes. Les PME et TPE françaises auront accès de droit à ce nouveau marché.

Le financement de cette mesure sera assuré par une augmentation des cotisations sociales à part égale pour les salariés et les employeurs. L’Etat assurera le financement de cette mesure sur son budget pour les fonctionnaires. 

Ainsi nous donnerons une traduction juridique et concrète aux mots des créateurs de la sécurité sociale en 1945 : “La sécurité sociale est la garantie donnée à chacun qu’en toutes circonstances qu’il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes.”

proposition rendue  impossible par la concurrence mise en place par l’UE.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic
Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic