European Banking Federation (EBF)

Association professionnelle

  • Effectifs :
    • 22 employés dont 15 en équivalent à temps plein
    • 20 accréditations pour aller et venir à leur guise dans les institutions européennes.
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 42 rendez-vous.
  • Dépense environ 4 499 999 euros en lobbying.
    http://www.ebf.eu

La Fédération bancaire européenne (FBE) fédère plusieurs associations européennes du secteur financier. Ces dernières années, la FBE a gagné en importance en raison du transfert croissant des réglementations bancaires du niveau national au niveau européen ; elle s’est activement opposée à tout renforcement des régulations, en particulier depuis la crise de 2007-2008. Elle a même joué un rôle déterminant dans l’élaboration des propositions de la Commission, notamment sur un point clé de la politique d’union bancaire : la directive relative au redressement et à la résolution des établissements de crédit et des entreprises d’investissement de 2014.

La Fédération bancaire européenne a également eu beaucoup d’influence sur les négociations du TTIP/Tafta, en plaidant ardemment pour que la « coopération réglementaire » soit partie intégrante des négociations. Le secteur international de la finance promeut de manière agressive la coopération réglementaire, car il voit dans l’harmonisation des normes entre les États-Unis et l’Union européenne un moyen d’assouplir les réglementations assez strictes adoptées suite à la crise financière. Autre aspect de la coopération réglementaire : la mise en place d’un système «d’alerte précoce» sur les nouvelles régulations envisagées, qui donnerait aux banques et établissements financiers la possibilité d’affaiblir ou de bloquer en amont ces propositions.

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email