BlackRock

Banque d’investissement

  • Effectifs : 9 employés soit 2,8 équivalents à temps plein
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 34 rendez-vous.
  • Dépense environ 1 499 999 euros en lobbying.
    http://www.blackrock.com/

Son nom est peu connu en dehors des cercles de la finance, mais avec plus de 5 trillions d’euros d’actifs, BlackRock est le premier investisseur de la planète et, depuis 2013, le premier actionnaire de multinationales telles que JPMorgan Chase, ExxonMobil, Shell, Apple, McDonald’s et Nestlé.

Son influence s’étend à la dette souveraine, aux biens de consommation, à la spéculation immobilière et bien au-delà. BlackRock est membre du « Groupe des trente », ou G30, qui rencontre régulièrement les dirigeants de Banque centrale européenne (BCE). Ce club exclusif de patrons de firmes financières et de responsables de banques centrales a pour unique credo la libéralisation et l’autorégulation du secteur financier en lieu et place d’une réglementation internationale forte. Le président de la BCE, Mario Draghi, en est lui-même membre. Suite à une plainte déposée par Corporate Europe Observatory, le médiateur européen a ouvert une enquête en 2017 sur les liens étroits entre la BCE et le G30.

Début 2017, fournissant un exemple étourdissant de « portes tournantes », George Osborne, l’ancien ministre des Finances britannique est devenu conseiller auprès de BlackRock, rémunéré au modique salaire annuel de 200 000 £ pour un simple temps partiel. BlackRock entretient des relations au plus haut niveau. Larry Fink, son patron, est membre du Business advisory council (conseil consultatif des entreprises) de Donald Trump, dans le cadre duquel il s’efforce de « remettre Trump sur les rails » en matière de mondialisation et de commerce.

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe, Wikipedia

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email