BASF

Entreprise

  • Effectifs :
    • 19 employés soit 11,75 en équivalent temps plein
    • 10 accréditations pour aller et venir à leur guise dans les institutions européennes.
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 25 rendez-vous.
  • Dépense environ 3 300 000 euros en lobbying, et touche 2 891 058 euros de subventions.
    http://www.basf.com

BASF est le plus important producteur de produits chimiques au monde, avec un chiffre d’affaires annuel de 70 milliards d’euros. Ce géant allemand s’est positionné stratégiquement dans toutes les réseaux et groupes de lobbying pertinents à Bruxelles. Pendant que la directive européenne REACH relative aux substances chimiques était en cours d’élaboration, les administrateurs de BASF ont mené une puissante contre-attaque avec l’appui du Conseil européen de l’industrie chimique (Cefic),de l’Association allemande des industries chimiques et deBusinessEurope, le lobby patronal européen.

L’entreprise est également membre d’autres organisations influentes telles que le Trans-Atlantic Business Council (TABC), le Transatlantic Policy Network (TPN) et la Table-ronde des industriels européens (ERT).

Dans les années 2000, BASF a collaboré au lancement du Bees Biodiversity Network ( « Réseau sur la biodiversité des abeilles »), un groupe-écran du secteur des pesticides financé par les entreprises privées. La constitution de ce réseau visait en fait à contrecarrer les mesures visant à protéger ou promouvoir la biodiversité au niveau européen. Il a beaucoup oeuvré pour que les autorités relativisent la responsabilité des pesticides dans la disparition des colonies d’abeilles. BASF fait également partie des multinationales de la chimie qui ont lancé une campagnecontre l’interdiction potentielle des perturbateurs endocriniens(cf. p. 147), se trouvant des alliés parmi les États membres ainsi qu’au sein de la Commission européenne et du Parlement européen pour faire front commun contre toute restriction de la commercialisation de ces substances toxiques.

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email