TRAVAIL19 - Établir un congé parental partagé à égalité entre les parents

« Considérant que les différences de carrière et donc de salaire entre les femmes et les hommes proviennent en partie des interruptions occasionnées par la naissance des enfants, et que ces derniers ont besoin d’être entourés par leurs parents au début de leur vie, nous établirons un congé parental de 16 semaines obligatoire pour le deuxième parent. »

A temps de travail équivalent, les femmes touchent 17% de moins que les hommes en moyenne. Mais cet écart se creuse lorsque l’on observe les progressions de carrière et les recours au temps partiel qui touche plus souvent les femmes.

Certains employeurs peuvent être amenés à ne pas recruter ou promouvoir une jeune femme, par crainte des congés maternité. Les femmes se sentent souvent plus responsables des soins donnés aux enfants que les hommes, ce qui peut occasionner des inégalités dans le couple.

Les femmes et les hommes étant responsables à égalité de l’éducation de leurs enfants, il est bon que les hommes y soient associés dès la naissance, à égalité avec les femmes. 

Pour prévenir les anticipations des employeurs et pour marquer symboliquement la responsabilité égale des deux parents dans les soins portés aux enfants, le congé maternité sera transformé en congé parental obligatoire pour les deux parents à hauteur de 16 semaines chacun. Si rien ne change pour la mère, le deuxième parent pourra ainsi s’occuper de l’enfant au-delà des deux mois après la naissance laissés par le congé maternité actuel, souvent vécus comme un délai trop court pour placer le nouveau-né en collectivité.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic
Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic