SANTE11 - Créer une industrie pharmaceutique publique

Impossible à réaliser dans les conditions actuelles de sujétion de la France par rapport à l'Union européenne (UE).

« Nous assurerons la souveraineté pharmaceutique de la France en créant, le cas échéant par des nationalisations, une industrie pharmaceutique publique capable de répondre aux nombreuses pénuries de médicaments et de produits de santé et d’assurer un avenir industriel privilégié aux nombreuses innovations des laboratoires financés par fonds publics. »

Depuis quelques années, les ruptures d’approvisionnement en médicaments sont de plus en plus fréquentes, allant jusqu’à créer des impasses thérapeutiques pour certaines pathologies.

Les causes de ces ruptures répétées sont multiples : pénuries de matières premières, incidents sur les chaînes de production, hausse de la demande mondiale, concentration de la production dans certains pays, mais aussi stratégie commerciale dite de contingentement. Demain, on peut imaginer en cas de tensions internationales que certains pays organisent sciemment ces pénuries pour faire pression sur la France. Ce serait une faille gravissime dans la sécurité et l’indépendance de notre pays.

La logique du marché a clairement échoué à garantir l’approvisionnement de ces produits stratégiques ; il faut donc un acteur public chargé de développer une capacité de production des médicaments d’intérêt thérapeutique majeur, de constituer les stocks nécessaires pour faire face à des hausses importantes de demande, et de développer les innovations des laboratoires financés par le public, en particulier les innovations stratégiques telles que les vaccins ou traitements face aux pandémies majeures.

proposition interdite au moins en partie par les traités de l’UE.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic
Je souhaite soutenir la campagne de Georges Kuzmanovic