Hume Brophy (HB)

Conseil en relations publiques et lobbying

  • Effectifs :
    • 25 employés soit 23 en équivalent temps plein
    • 18 accréditations pour aller et venir à leur guise dans les institutions européennes.
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 24 rendez-vous.
  • Dépense environ 1 249 999 euros en lobbying.
    http://www.humebrophy.com

Le cabinet irlandais Hume Brophy propose des lobbyistes à louer à des grands noms de la finance : Commodity Markets Council, Citadel Investment et European Fund & Asset Management Association, ainsi qu’à des firmes comme Monsanto ou Tate & Lyle.

En février 2015, Hume Brophy a contrevenu à la réglementation européenne en organisant une réunion avec un membre du cabinet du commissaire à la Recherche, Carlos Moedas, pour le compte d’un lobby de l’industrie du charbon, la World Coal Association, qui à l’époque ne figurait pas au Registre de transparence. C’est aussi un habitué des « portes tournantes » bruxelloises, qui a recruté un bon nombre d’anciens eurodéputés ces dernières années.

Hume Brophy gère aussi la « Glyphosate Task Force », une plateforme regroupant les producteurs d’herbicides à base de glyphosate, parmi lesquels Monsanto, Syngenta et Barclay Chemicals. Cette plateforme fait campagne pour que le glyphosate soit de nouveau autorisé pour les herbicides, malgré le fait que le Without caps: Centre international pour la recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé ait déclaré que cette substance était « probablement cancérigène pour les humains ».

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email