Tragique décès d’un policier au Mans

©Archives Lille actu

La France doit déplorer la mort d’un nouveau policier depuis la nuit du jeudi 6 août, un Brigadier du Mans âgé de 43 ans qui laisse 3 enfants derrière lui. « Un équipage composé de trois agents de l’unité police secours du Mans intervenait sur appel des sapeurs-pompiers pour porter assistance à un conducteur ivre d’un véhicule, qui s’était endormi en pleine voie », rapporte le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Durant l’intervention, le brigadier a été renversé par le conducteur qui tentait de s’enfuir et qui sera finalement arrêté. 

L’interpellé est un homme de 26 ans, multirécidiviste, condamné par deux fois : l’une pour conduite en état d’ébriété et refus d’obtempérer en 2015, l’autre pour outrage et rébellion en 2018.

Le  procureur fait savoir que « la peine encourue est de 20 ans de réclusion criminelle ».

Le laxisme, le manque de moyens et la lâcheté de nos responsables politiques condamnent la France qui meurt à petit feu d’un fléau dont ce drame est une tragique illustration : l’impunité. On ne peut qu’espérer que justice soit faite, et que la sanction soit conséquente, bien que celle-ci n’allègera pas le deuil des proches du policier. C’est l’idée de vertu civique qui doit guider notre pays et celle-ci ne pourra advenir sans mettre fin à l’impunité régnant en haut comme en bas de l’échelle sociale.

Commission Affaires intérieures

Print Friendly, PDF & Email