ExxonMobil

Entreprise

  • Effectifs :
    • 12 employés soit 5,25 en équivalent temps plein
    • 5 accréditations pour aller et venir à leur guise dans les institutions européennes.
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 28 rendez-vous.
  • Dépense environ 3 499 500 euros en lobbying.
    http://exxonmobil.com

ExxonMobil est la première entreprise gazière et pétrolière au monde. Elle est membre de plus d’une douzaine d’associations professionnelles, de think tanks et de structures de lobbying. En plus de ses dépenses directes de lobbying à Bruxelles, qui s’élèvent à 3,5 millions d’euros (plus de 5 millions les années précédentes), ExxonMobil n’hésite pas à s’attacher les services des cabinets de conseil en lobbying les plus onéreux, comme Burson-Marsteller, Fleishman-Hillard ou FTI Consulting.

En 1989, ExxonMobil a été responsable en Alaska de l’une des pires marées noires de l’histoire. Elle a pris la tête du mouvement climato-sceptique et a fait du lobbying contre l’avis scientifique ultra-majoritaire qui affirme que le réchauffement climatique est dû à la hausse des émissions de gaz à effet de serre, elle-même liée à la combustion de carburants fossiles.

L’industrie pétrolière s’est souvent inspirée, sur la question du climat, des stratégies mises en place par l’industrie du tabac, consistant à contester les données scientifiques sur lesquelles des régulateurs pourraient s’appuyer pour limiter leur taux de profit. Par exemple, ExxonMobil était parfaitement conscientedu lien entre carburants fossiles et changement climatique bienavant que la question ne soit portée à l’attention du public. Malgré cela, l’entreprise a dépensé des millions dans les années 1980 et 1990 pour promouvoir le climato-scepticisme.

Beaucoup de think tanks climato-sceptiques ciblant les institutions européennes ont reçu un soutien financier d’ExxonMobil, tout en refusant de divulguer leurs sources de financement.

Récemment, l’influence de cette multinationale sur la politique étrangère des États-Unis a atteint de nouveaux sommets: l’ancien patron d’ExxonMobil Rex Tillerson est devenu le secrétaire d’État du président Trump.

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email