European Risk Forum (ERF)

Think-Tank

  • Effectifs :
    • 5 employés soit 2,5 en équivalent temps plein
  • Nombre de rendez-vous officiels avec la commission : 8 rendez-vous.
  • Dépense environ 99 999 euros en lobbying, et touche 19576 euros en subventions.
    http://www.riskforum.eu

L’ERF est un think tank fondé notamment par le Cefic, PlasticsEurope, BASF, Bayer, Dow, Syngenta et Philip Morris. Que ce soit sur le tabac ou les perturbateurs endocriniens, il enchaîne les batailles visant à garantir au secteur privé la liberté de faire des profits sans s’embarrasser de réglementations.

La création de ce think tank fait partie d’une initiative bien plus vaste de l’industrie visant à saper le principe de précaution de l’Union européenne, qui énonce que toute politique comportant des risques de dommage, en l’absence de consensus scientifique sur les dits risques, ne devrait pas être poursuivie.

L’ERF a une longue tradition de résistance aux réglementations : il a été créé par l’European Policy Centre, qui a aidé British American Tobacco et de grandes entreprises pharmaceutiques à persuader les décideurs politiques de l’importance d’avoir un modèle d’évaluation d’impacts des réglementations favorable au secteur privé, afin de pouvoir bloquer celles qui les dérangeraient. À ses débuts, il s’est opposé à l’interdiction de fumer dans l’espace public.

Menant actuellement une lutte acharnée dans la bataille autour des perturbateurs endocriniens, l’ERF a payé en 2016 sept scientifiques pour qu’ils rendent visite à Vytenis Andriukaitis, commissaire européen à la santé, afin de soutenir le point de vue de l’industrie et plaider pour une réglementation allégée et une moindre protection de la santé publique.

Sources : Lobby facts , Transparency register, Corporate europe

Quelques faits d’armes

Print Friendly, PDF & Email